BRAS DE FER

Le bras de fer sportif enterre les préjugés !
Oubliez les joutes de bars ou de la cours d’école, le bras de fer est régi par un ensemble de règles et de techniques pointues.
 
Un environnement neutre et normé :
Le bras de fer se pratique exclusivement sur une table appropriée aux dimensions officielles de la fédération mondiale de bras de fer (la WAF).
Pourquoi ? Car elle permet d’exprimer son plein potentiel dans des conditions optimales, avec fair-play et en évitant les blessures.
 

Un ensemble de règle à appréhender :

Dans tout sport un cadre réglementaire est imposé et définit la pratique en tant que telle.

Les règles sur les positions de départ ainsi que sur le déroulé d’un match demeurent rigoureuses et demandent une véritable attention de la part des pratiquants.

Les techniques utilisées :
Oubliez (presque) tout ce que vous savez sur le bras de fer, les techniques utilisées sont précises, elles demandent une certaine pratique et permettent l’implication du corps dans sont intégralité :
  • Le top roll : mouvement initié vers l’extérieur de la main de l’adversaire avec un tirage du dos
  • Le hook : mouvement initié vers l’intérieur de la main de l’adversaire avec une poussée latérale
  • Le shoulder roll ou press : mouvement initié en poussé sur le bras de l’adversaire en appliquant la force du triceps
Les muscles sollicités ? Des préjugés qui ont la dent dure !

Non, le bras de fer, bien que son nom lui même le mentionne, n’est pas qu’une histoire de bras.
Le développement de la force maximale dans ce sport est initié par un engagement totale du corps.
Seront sollicités les muscles de l’avant-bras, du bras, du dos, des épaules, du torse, des abdos et même des jambes dans une certaine mesure.
Bras de fer femme
Où pratiquer ?

Il existe une quarantaine de clubs en France répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain et outre-mer.
Si vous êtes en région Rhône-Alpes, le FHB (Ferristes du Haut-Bugey) saura vous accompagner avec en prime une ambiance conviviale !